L'Artisan Parfumeur Champ de Fleurs (2018) {Perfume Review & Musings in English & French}

L-Artisan-Champ-de-fleurs.jpg

The new Champ de Fleurs by l'Artisan Parfumeur offers the delightful crispness with green accents of springtime flowers emerging from a black, cold arable earth. It is as if you smelled and saw them encased in ice thanks to a fresh, brisk, airy note having the capacity to hover for a while longer than is natural for the fragrance of a flower to do it in situ, but not for a technologically advanced and a so-called fresh floral composition in 2018...

Perfumer Anne Flipo has manifestly revisited her composition of 1999 La Chasse aux Papillons in Eau de Toilette concentration by l'Artisan Parfumeur, which remains to this day, one of the most popular springtime perfumes for lovers of beautiful perfumes - the edt version over the ulterior eau de parfum for this perfume critic. The reworked fragrance keeps this airy tuberose touch which characterizes it, with now a "dewy May muguet", jasmine petals and some grapefruit to the mix to underline the traditionally uplifting facets of an eau de cologne. The phrase "eau de cologne" however is somewhat of a misnomer. If the scent borrows from the genre the expected coolness and even an icy side, it takes its distance from it when you assume that it will evaporate politely. Champ de Fleurs Eau de Cologne is fleshy and lightly carnal even, rather round in shape, velvety even. It is meant to linger on the skin. Instead of leaving a trace of agrumes, the perfume deepens its floral accord, which lets the perfume showcase the rather complex layers of a tuberose and its restrained sense of seduction The over-the-topness of a tuberose is exhibited, encouraged, coaxed out, but also tempered.

A white cedarwood note succeeds in conveying the incongruous nuance of freshly sharpened pencils, adding a note of back-to-school nostalgia to the perfume; the theme of La Chasse aux Papillons is nostalgia about a childhood during the summertime, when butterfly chasing would take place across gardens and fields. You imagine pencils floating in mid-air for a brief moment. It creates for you associative thoughts and you see a wooden desk, ink, blotters and chalk. The motif is subliminal, but potentially well present in your memory, echoing the scent's realistic cedar cue.

It is the fruitiness of pear juice which makes the perfume feel more substantial than expected, with this velvet texture we mentioned above. It adds a touch of whimsy and a feeling of lightness of being which help you feel in symbiosis with spring.

Comparing the new version with the original La Chasse aux Papillons Eau de Toilette, you can see that the floral accord described for the edt as orange blossom, linden and jasmine has been kept. It's recently been inserted in Roger & Gallet Tubéreuse Hédonie Extrait de Cologne (2017), signed also by Anne Flipo; perfumers do have their own pet accords. It resurfaces here in Champ de Fleurs with more depth and complexity since it's not just a borrowing, a note in a Moleskine notebook, a perfumer's treasure hunt, but a filiation in perfumery to prolong in time.

Champ de Fleurs is a composition of renewed nuances around the origjnal tuberose-and-linden accord of La Chasse aux Papillons, now set precisely at this time of the day which is dawn - the perfumer tells us - and in 2018. The fragrance reveals an accentuated and improved relation of sympathy with the air of spring, the notes dancing in the vernal atmosphere of March.

Critique de Champ de Fleurs de l'Artisan Parfumeur

Le nouveau Champ de Fleurs de l'Artisan Parfumeur offre le craquant délicieux aux accents verts de fleurs printanières émergeant d'une terre arable noire et froide. C'est comme si vous les sentiez et voyiez encastrées dans de la glace, grâce à une note fraîche, revigorante, aérienne, ayant la capacité de flotter dans l'air ambiant pour une durée de temps plus longue qu'il n'est naturel de le faire pour le parfum d'une fleur in situ, mais non pas pour une composition dite florale fraîche en 2018, à la technologie avancée.

La parfumeuse Anne Flipo a manifestement revisité sa composition de 1999 La Chasse aux Papillons également de l'Artisan Parfumeur, dans la concentration eau de toilette, qui reste à ce jour l'un des parfums de printemps les plus populaires parmi les amoureux du beau parfum. Ce critique de parfum d'ailleurs préfère l'eau de toilette à l'eau de parfum créée ultérieurement. Le nouveau parfum retravaillé conserve cette touche de tubéreuse légère et insouciante qui le caractérise, avec maintenant "un muguet de mai couvert de rosée", des pétales de jasmin et du pamplemousse ajoutés à l'ensemble afin de souligner les facettes traditionnellement revigorantes d'une eau de cologne. L'expression d'"eau de cologne" toutefois relève de la métaphore. Si la senteur en effet emprunte au genre la fraîcheur et même l'effet fluide glacial attendus, elle s'en éloigne à ce point où vous vous attendiez à ce qu'elle s'évapore en ne laissant qu'un sillage poliment discret. L'eau de cologne Champ de Fleurs est de fait charnue et même subtilement charnelle, plutôt ronde de forme, et de texture veloutée. Elle a été devisée pour perdurer sur la peau. Plutôt que de laisser une trace d'agrumes, le parfum voit son accord floral acquérir de la profondeur, permettant à la composition de montrer les strates olfactives assez complexes de la tubéreuse, tout comme son sens ici restraint de la séduction. L'aspect excessif de la tubéreuse est exhibé, encouragé, cajolé, mais aussi tempéré.

Une note de cèdre blanc réussit à créer l'illusion d'une odeur incongrue de crayons d'écolier fraîchement taillés, ajoutant ainsi une madeleine de Proust sentant la rentrée des classes au parfum; le thème de La Chasse aux Papillons était bien celui de la nostalgie de l'enfance durant un été rempli de parties de chasse aux papillons s'égrenant à travers jardins et champs. On imagine des crayons odorants flottant pendant un bref moment. Cela crée des images par association où un petit bureau en bois, de l'encre, des buvards et de la craie dansent la farandole. Le motif est subliminal mais bien présent à votre mémoire, faisant écho à l'odeur réaliste et chargée de mémoire du cèdre de notre enfance.

Grâce au fruité juteux de la poire, un peu trouble, le parfum s'avère être plus substantiel que prévu avec cette texture veloutée mentionnée plus haut. Cela ajoute aussi une touche mutine de fantaisie et un sentiment de légèreté de l'être, vous aidant ainsi à vous sentir plus en symbiose avec le printemps.

En comparant la nouvelle version avec la composition originelle La Chasse aux Papillons en eau de toilette, vous constatez que l'accord floral décrit officiellement comme étant la confluence de la fleur d'oranger, du tilleul et du jasmin a été préservé, tout en sentant toujours la tubéreuse. Il a d'ailleurs été récemment inséré dans Tubéreuse Hédonie Extrait de Cologne de Roger & Gallet (2017) signé également par Anne Flipo; les parfumeurs ont de ces accords qui sont leurs favoris. Il refait surface ici dans Champ de Fleurs avec plus de profondeur, de complexité et de liberté, puisqu'il ne s'agit plus dès lors seulement d'un emprunt, d'une note dans un carnet Moleskine, ou d'un jeu de piste du parfumeur, mais bien d'une filiation en parfumerie à prolonger dans le temps dans les règles de l'art.

Champ de Fleurs est une composition aux nuances renouvellées autour de l'accord originel tubéreuse et tilleul de La Chasse aux Papillons, ressentie à présent dans ce temps diurne précis, nous dit la parfumeuse, où le jour se lève et en 2018. Le parfum révèle une relation sympathique améliorée avec l'air du printemps, les notes dansant dans l'atmosphère vernale de mars.

Fragrance notes

Related Posts

Leave a Comment